Quelques jours de vacances passés à Tours m'ont permis de visiter le nouveau centre de création contemporaine Olivier Debré.

Il a été inauguré le 1 mars dernier par la Reine de Norvège et F. Hollande.

IMG_20170412_184204

Au rez de chaussée,  la galerie noire pour les expo temporaires. En ce moment des artistes Norvégiens qui mettent en avant le rôle social de l'art. C'était vraiment particulier, des échafaudages, des puits de béton... et surtout pas d'explications.

A l'étage la galerie blanche, une salle immense, magnifique, très lumineuse où sont exposée une partie des oeuvres d'Olivier Debré.(1920-1999)

On y apprend que ce dernier à énormément voyagé mais l'une de ses destinations récurrentes était la Norvège (ah on comprend tout ce qui précède alors). Pourtant c'est dans "la Loire" qu'il trouve un point d'ancrage immuable, la quittant pour toujours y revenir. Il a ses racines en Touraine, il revient souvent peindre dans son atelier de Vernou-sur-Brenne.

Place aux photos et oui elles étaient autorisées avec un téléphone.

IMG_20170412_161122

IMG_20170412_161146

IMG_20170412_160450

IMG_20170412_160821

IMG_20170412_160928

IMG_20170412_160438

IMG_20170412_160504

Et puis un troisième espace: la nef, 11 mètres sous plafond.

Per Barclay réalise ici l'une de ses plus grandes "Chambres d'huile" jamais présentées dans une exposition. Les chambres d'huile n'ont pas nécessairement vocation à être exposées, elles sont avant tout conçues comme des dispositifs de prise de vue destinés à réaliser des photos.

L'étendue d'huile de colza, colorée en noire, revoit un reflet parfait. On s'y perd, on s'y noie tellement  la profondeur vous attire. C'est vraiment une expérience incroyable.

IMG_20170412_163338

IMG_20170412_163345

Vous voyez la porte d'entrée au fond sur la gauche et le sol gris clair qu'on empreinte.

IMG_20170412_163419

IMG_20170412_163433

IMG_20170412_163740

 

 

Enregistrer