Petit hommage à Mr Isidore.

Même quelques années plus tard certains numéros de marie Claire Idées continuent d'être une source d'inspiration.

Pour preuve cette bricole!

Raymond Isidore aussi y est pour quelque chose...

Ce petit monsieur appellé aussi Picassiette (le Picasso de l'assiette) a consacré une majeure partie de sa vie à ramasser des débris d'assiettes, des bouts de barbotine etc...dans les décharges, autour du cimetière où il travaillait. Dans les années 1930, il a acheté un lopin de terre à Chartres pour y construire une petite maison et ainsi réaliser son oeuvre. Sa maison qui se visite aujourd'hui est entierement recouverte de ses mosaiques représentants des églises, le Mont Saint Michel ou autre souvent le reflet de ses rêves nocturnes, de son imagination souvent délirante...

Bref, j' ai toujours eu une certaine tendresse pour ces personnages atypiques qui par le biais de leur art" brut" nous laissent une trace de leur existence.

Ceci dit, c'est trés plaisant de chiner des jolies assiettes en pensant aux motifs que l'on pourra mettre en valeur, alors oui, j'ai cassé du Digoin, du Sarreguemines, mais déja ébréché! et puis après on assemble les petits morceaux comme dans un puzzle.

Pour le modèle de la coupe de fleurs je me suis donc souvenue d'un vieux numéro de MCI. L'idée c'etait d'habiller un peu le robinet d'arrosage du jardin, ça le fait, non!?

(Dommage, le soleil n'était pas au rdv le jour des photos...)

Portez vous bien.

Caro.

 

 

P1030024

P1030025

P1030026Moyenne

 

P1030033